Annonce de Margaux Liotard, étudiante en chirurgie dentaire à la faculté de Bordeaux :

Je réalise ma thèse d’Odontologie sur les troubles de l’oralité. Les troubles de l’oralité alimentaire touchent 25% des enfants au développement normal et jusqu’à 80% des enfants porteurs de handicap ou pathologie chronique.

Il s’agit de la manifestation polymorphe d’un trouble organique, souvent révélée à l’alimentation : l’enfant a des difficultés à manger, est très sélectif sur certaines textures ou familles d’aliments, refusant de s’alimenter, etc.
Les fonctions oro-motrices sont perturbées, entraînant un inconfort et une hypersensibilité de la zone orale.

Dans le cadre de notre pratique, la prise en charge bucco-dentaire pose problème car la stimulation de la zone orale représente un vrai défi pour l’enfant porteur de troubles de l’oralité, qui peut être à tort catégorisé de capricieux, alors qu’il s’agit d’une souffrance réelle.

Le questionnaire est anonyme et les réponses ne seront exploitées qu’à des fins académiques.

L’objectif est d’évaluer si ces troubles de l’oralité sont connus des chirurgiens-dentistes de Gironde et la façon dont ils sont pris en charge au sein de nos cabinets.
La non-connaissance de ce trouble est une réponse en soi et me sera utile pour la suite de ma thèse !

Il dure entre 5 à 10 minutes et nécessite peu de réponses écrites et détaillées.

En vous remerciant par avance pour vos participations !