Santé publique

Projet Régional de Santé 2018-2023 : l’URPS a été entendue !


par URPS Chirurgiens-dentistes Nouvelle aquitaine -

PRSEn juillet dernier, le Projet Régional de Santé a été adopté par l’ARS Nouvelle-Aquitaine. Publié après une phase de consultation et l’apport de modifications, l’URPS constate après relecture un renforcement de la santé bucco-dentaire au niveau des différentes priorités d’action.

Le PRS en quelques mots…

Le Projet régional de santé (PRS) définit la politique de santé en Nouvelle Aquitaine. Il constitue un cadre d’action à tous les acteurs de la santé du territoire, avec pour finalités d’améliorer l’état de santé de la population, faciliter l’accès aux soins et lutter contre les inégalités.

Le PRS est constitué de 3 documents :

  • le Cadre d’orientation stratégique (COS) 2018-2028, qui fixe les objectifs et les résultats à atteindre à 10 ans ;
  • le Schéma régional de santé (SRS) 2018-2023, qui décline le COS en objectifs opérationnels sur 5 ans ;
  • le Programme régional pour l’accès à la prévention et aux soins des plus démunis (PRAPS) 2018- 2023, qui définit sur 5 ans les actions à destination des publics les plus vulnérables.

La réaction de l’URPS face à la version initiale du PRS

Lors de la phase de consultation officielle, force a été de constater l’absence de la santé et de la médecine bucco-dentaires au niveau du Cadre d’orientation stratégique (COS) et du Schéma régional de santé (SRS). Afin de les valoriser, l’URPS a formulé un avis s’appuyant notamment sur différentes enquêtes de santé publique. Les recommandations ont été transmises au Directeur général de l’ARS, avec des retours argumentés sur les différents axes développés (prévention et promotion de la santé, organisation des parcours de santé, accès aux soins).

Les avancées obtenues

Pour les suites données à la consultation, l’ARS avait annoncé début juillet des évolutions des textes en faveur d’une approche globale de la santé bucco-dentaire. Chose a été faite : la santé bucco-dentaire figure désormais au niveau des orientations formulées pour :

  • la promotion prévention de la santé ;
  • la prévention de la perte d’autonomie ;
  • le renforcement des dépistages et des repérages précoces ;
  • l’accès aux soins des personnes en situation de handicap.

Un début de reconnaissance pour le travail mené par la profession dentaire au niveau de la région…

Pour consulter les documents du PRS : cliquer ici.
Pour retrouver la contribution de l’URPS : cliquer ici.