Santé publique

Santé bucco-dentaire et petite enfance : un enjeu majeur en Nouvelle-Aquitaine


par URPS Chirurgiens-dentistes Nouvelle aquitaine -

Santé bucco-dentaire et petite enfance : un enjeu majeur en Nouvelle-Aquitaine

Dans le cadre des études menées par l’IIRSO[1] avec le soutien de l’URPS Chirurgiens-dentistes, 900 parents ont été interrogés fin 2018 sur la santé bucco-dentaire de leurs enfants (âgés de 3 à 17 ans).

Parmi les faits marquants, le recours régulier au chirurgien-dentiste et les pratiques d’hygiène bucco-dentaire sont à améliorer. Les résultats soulignent aussi les limites des dispositifs actuels de prévention ainsi que des pratiques perfectibles pour les praticiens… Et ce, dès la petite enfance…

Recours au praticien

70% des 3-17 ans ont consulté un chirurgien-dentiste il y a moins d’un an… Mais 42,9% des 3-5 ans ne sont jamais allés chez un praticien !

Pourquoi ?  Le principal motif déclaré de non-recours : l’absence de besoins ou de douleurs identifiés par les parents.

Pratiques et promotion de l’hygiène bucco-dentaire

76,1% des enfants et des adolescents se brossent les dents au moins 2 fois par jour et 12,2% ont appris à se brosser les dents avec un chirurgien-dentiste.

A noter que la réalisation de conseils d’hygiène par le praticien augmente avec l’âge du patient, pour atteindre 84% chez les adolescents… Reste que 41% des enfants de 3-5 ans ne reçoivent pas de consignes particulières !

Pertinence des programmes de prévention

Le dispositif MT’Dents [2] n’a été à l’origine que de 11,6% des consultations des enfants et des adolescents.

Le dépistage bucco-dentaire en milieu scolaire peut également être questionné : seuls 3 enfants sur 784 ont consulté un praticien du fait d’un dépistage.

Enfin, si 70% des 623 mères interrogées ont consulté un chirurgien-dentiste lors de la dernière grossesse, seulement 37,5% d’entre elles ont bénéficié de conseils sur la santé bucco-dentaire de leur futur enfant

Plus de 60% des femmes enceintes consultant un praticien ne reçoivent pas
de conseils de prévention bucco-dentaire pour leur futur enfant.
Pourtant, c’est un des objectifs premiers du BBD…

 

[1] Les URPS Chirurgiens-dentistes de Nouvelle Aquitaine, Bourgogne-Franche Comté, Bretagne, Centre Val de Loire, Corse, Martinique, Normandie, Occitanie, Pays de la Loire et Réunion se sont associées pour fonder l’Institut Inter Régions de la Santé Orale (IIRSO).

[2] Pour en savoir plus sur MT’Dents : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/carie-dentaire/mt-dents