Santé publique

#MoisSansTabac : bilan de l’action URPS 2018


par URPS Chirurgiens-dentistes Nouvelle aquitaine -

baisse tabagismeA l’occasion de l’opération #MoisSansTabac, cinq cabinets dentaires libéraux en Nouvelle-Aquitaine ont accueilli une action de sensibilisation à destination de leurs patients en salle d’attente… Ces interventions ont été réalisées par l’URPS Chirurgiens-dentistes, entre le 23 octobre et le 13 novembre 2018. L’heure est au bilan…

Pourquoi une campagne nationale #MoisSansTabac ?

L’opération #MoisSansTabac, sous l’impulsion de Santé Publique France, se déroule chaque année depuis 2016 du 1er au 30 novembre. Cette initiative propose à tous les fumeurs d’arrêter de fumer ensemble, pendant un mois. En effet, après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte. Le fumeur a cinq fois plus de chances d’arrêter définitivement. Les premiers résultats sont encourageants, avec une baisse historique du tabagisme quotidien, passant d’une prévalence de 29,4% en 2016 à 26,9% en 2017 [1]. Ces chiffres représentent un million de fumeurs quotidiens de moins en an. Donc la mobilisation doit se poursuivre…

En région, l’Agence Régionale de Santé a invité les différents acteurs, dont les URPS, à organiser des actions dès octobre 2018. Le but : informer les professionnels de santé et préparer le grand public à participer au défi collectif.

Pourquoi soutenir les praticiens dans cette démarche ?

Interlocuteurs de premier plan dans la lutte contre le tabagisme, les professionnels de santé sont encouragés à aborder le sujet avec leurs patients. Le renforcement de leur implication sur cette thématique est un enjeu majeur. Ainsi, toute consultation est une occasion de questionner le patient sur sa consommation, de conseiller l’arrêt et d’informer sur les aides disponibles.

Pour rappel, depuis janvier 2016, les chirurgiens-dentistes peuvent prescrire des substituts nicotiniques. Néanmoins, les praticiens sont encore peu nombreux à mener des interventions auprès de leurs patients fumeurs.

Comment se sont déroulées les actions en Nouvelle Aquitaine ?

Pour informer les personnes en salle d’attente en amont des consultations, puis les inciter à en parler avec le praticien, l’URPS a mis en place un stand de sensibilisation, animé par un chargé de mission en santé publique. Différentes activités ont été proposées pour les patients volontaires et leur entourage : quizz, jeux, remise de documentation… Pour les fumeurs, un entretien à partir d’auto-tests abordait les motivations à l’arrêt du tabac, le niveau de dépendance à la nicotine et le repérage des situations à risques de rechute.

Au total, plus de 100 patients ont été sensibilisés. Parmi les personnes rencontrées, 15 participants ont souhaité développer les échanges avec l’animateur.

Lors de ces interventions, l’URPS a également remis un dossier documentaire aux praticiens rencontrés. En parallèle de cette action, les chirurgiens-dentistes libéraux ont été invités à s’inscrire aux soirées départementales dédiées aux nouveaux prescripteurs de substituts nicotiniques. Les retours des participants ont tous été très positifs, avec une reconnaissance de l’utilité de ces conférences.

Cette édition du #MoisSansTabac orientée vers les chirurgiens-dentistes libéraux est un premier succès et laisse alors augurer une reconduction en 2019…

[1] Baromètre santé 2017, Santé publique France