réglementation

CPTS ESP : de quoi parle t-on ?


par URPS Chirurgiens-dentistes Nouvelle aquitaine -

1/ La terminologie peut impressionner… CPTS/ESP, mais que veulent dire ces sigles ?

Equipes de soins primaires (ESP) et communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) sont deux dispositifs créés par la loi de modernisation du système de santé, pour les professionnels de santé qui veulent mieux travailler ensemble sur un territoire.
ESP et CPTS ont été conçues pour aider les professionnels de santé  à mieux structurer leurs relations et mieux se coordonnerLe résultat attendu est une fluidité des parcours de santé : concrètement pour le patient « être pris en charge au bon endroit au bon moment ».

2/ Les ESP en questions-réponses…

Qui ?
Une équipe fédérant plusieurs professionnels de santé assurant des soins de premier recours, dont au moins un médecin généraliste, regroupés ou non sur un même site

Pourquoi ?
Une mobilisation autour d’une thématique commune bénéficiant à la patientèle : prise en charge de personnes vulnérables (précaires, handicapées ou atteintes de maladies chroniques ….), soins palliatifs à domicile, réponse aux demandes de soins non programmés aux heures d’ouverture des cabinets…

Comment ?
Les structures d’exercice coordonné telles que les maisons de santé pluri-professionnelles ou les centres de santé sont des ESP.
Une ESP peut aussi prendre une forme de coordination plus souple passant a minima par la transmission organisée d’information, la facilitation de coopérations, la mise en cohérence des interventions autour des patients.

équipe

3/ Les CPTS : quelle différence avec les ESP ?

La CPTS est une forme de coordination plus large que l’ESP : elle est constituée de l’ensemble des acteurs de santé (professionnels de santé de ville, qu’ils exercent à titre libéral ou salarié ; des établissements de santé, des acteurs de la prévention ou promotion de la santé, des établissements et services médico-sociaux, sociaux…) qui souhaitent se coordonner sur un territoire, pour répondre à un ou plusieurs besoins en santé de la population qu’ils ont identifié.

A noter que les regroupements de professionnels de santé, qui avant la publication de la loi de modernisation du système de santé, répondaient à la définition des pôles de santé, deviennent automatiquement, et sauf opposition de leur part, des CPTS.

4/ Comment constituer des ESP ou des CPTS ?

Elles émanent des initiatives des professionnels de santé eux-mêmes :

  • ESP : l’initiative de création peut revenir à tout professionnel de santé impliqué dans les soins de premier recours : médecin généraliste, infirmier, kinésithérapeute, pharmacien, sage-femme, professionnels de la PMI…
  • CPTS : l’initiative de création peut revenir aux professionnels de santé de ville mais aussi à tout autre acteur de santé, et notamment les établissements de santé.

Que ce soit pour la constitution d’une ESP ou d’une CPTS, les acteurs sont tenus d’élaborer un projet de santé, qui est transmis à l’Agence Régionale de Santé.

A noter : l’URPS peut être partenaire de l’élaboration du projet de santé, dès lors qu’un chirurgien dentiste libéral en Nouvelle Aquitaine est concerné et en fait la demande.

Pour en savoir plus : consulter la circulaire du Ministère des Affaires sociales et de la Santé