Santé publique

Communiqué COREVIH – Le VIH aujourd’hui


par URPS Chirurgiens-dentistes Nouvelle aquitaine -

ruban rouge sidaLe VIH aujourd’hui : indétectable = intransmissible !

Une personne séropositive sous traitement anti-rétroviral actif (charge virale sanguine indétectable) ne transmet plus le virus, quel que soit le liquide biologique, notamment lors des soins. Ce fait a été largement démontré par de nombreuses études scientifiques.

Vue du côté des patients, l’infection par le VIH reste très stigmatisante et discriminante, ce qui peut impliquer dans certains cas un éloignement du milieu des soignants…

Dans le rapport de AIDES « VIH/Hépatites la face cachée des discriminations » de 2015, lors d’un testing pour objectiver les refus de soins, 440 cabinets dentaires ont été interrogés. Parmi eux, 3,6% ont refusé directement de soigner une personne vivant avec le VIH et 30% l’auraient fait de façon détournée (stratégies de découragement : horaires contraignants, dépassement d’honoraires ou réorientations vers des confrères ou des services hospitaliers).

Or – pour rappel au cabinet dentaire – un patient porteur de VIH ne requiert pas de mesures particulières de sécurité en dehors des protocoles d’hygiène destinés à protéger les praticiens, les salariés et les personnes traitées.

Quelques données épidémiologiques
(Bulletin de santé publique Nouvelle Aquitaine, Santé Publique France, Décembre 2018)

Globalement, sur la période 2014-2017,
61,4% des découvertes de séropositivité concernent des personnes âgées de 25 à 49 ans,
26,3% des personnes de 50 ans et plus,
et 12,1% des jeunes de moins de 25 ans.
71,5% des découvertes concernent des hommes.
Un quart des découvertes concerne des personnes nées en Afrique sub-saharienne et 12% dans d’autres pays.

Les modes de contamination sont principalement les rapports sexuels entre hommes (48,8%)
et les rapports hétérosexuels (46,8%).

Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur le site du COREVIH (Comité de Coordination de la lutte contre les IST et le VIH) de la région Nouvelle Aquitaine : www.corevih-na.fr

Dr Lacoste, coordinateur médical du COREVIH